Une légende personnelle pas comme les autres !

Gène X, ou le grand concours de Mutants

A l’heure du clonage et de l’épigénétique, des humains à priori ordinaires deviennent en secret des êtres extraordinaires.

Dotés d’une mutation génétique, le gène X, ils développent de super-pouvoirs qui les rendent capables de relever les plus grands défis, et de changer le monde.

Fondus dans la masse d’une société en perdition qui attend passivement qu’un héros la sauve, les mutants font toujours face à un choix cornélien : ignorer leur don et s’égarer, ou au contraire réussir à le maîtriser et devenir un individu épanoui, utile à l’humanité.

Heureusement, le professeur Steve / Abd Al Karim a créé une école spécialisée où il accueille et forme ces mutants de l’ombre, pour qu’ils acceptent leurs dons, apprennent à utiliser leurs pouvoirs, et vivent en harmonie avec le reste des humains. Grâce à l’enseignement du professeur, les mutants deviennent capables d’accomplir des choses extraordinaires qui bâtissent leurs légendes personnelles.

Les porteurs du gène X se répartissent généralement en deux groupes : ceux qui sont proches du professeur Steve et qui croient à l’avantage de la différence et aux bénéfices des mutants pour aider l’humanité ; et ceux qui sont dans l’ombre, et continuent de priver le monde de leur lumière alors que ce monde moderne est à l’agonie et souffre de leur absence.

Et vous, dans quel groupe êtes-vous ?

Nous savons que vous vous cachez parmi les humains ! Nous savons qu’on vous a toujours dit qu’il fallait être « normal », intégré. Nous savons qu’on a tenté d’annihiler vos pouvoirs, et de vous faire rentrer dans les rangs. Mais aujourd’hui Trans-Formations vous appelle, car il est temps de vous révéler au monde !

Alors sortez de l’ombre et venez rejoindre les vôtres auprès du professeur Steve / Abd Al Karim.


Vous pensez être porteur du gène X, vous ou l’un de vos proches ?

► Envoyez-nous à contact@trans-formations.net un article de 1500 mots qui décrive l’apparition d’un super-pouvoir, l’accomplissement d’un rêve de folie ou d’un challenge improbable, et l’impact de cet acte héroïque sur le monde.

► Joignez à votre envoi 3 images de super héros qui illustrent votre texte

Le professeur Steve / Abd Al Karim et son équipe éliront chaque mois, pendant 1 an, un homo superior. Et parmi les 12 homos superior élus, 1 seul sera élu LE mutant Oméga !

Chaque mutant élu gagnera … surprise !


Et on commence dès à présent avec le récit de Delphine, la première mutante ! Elle a réussi à developper de super-pouvoirs qui lui ont permis de relever de très grands défis !

Son nom de code : Jean Grey / Phoenix.

Découvrez l’histoire inspirante d’une légende personnelle pas comme les autres ! 

J’ai commencé la course à pied sur un coup de tête, à cause d’un pari lancé comme ça par mon père, un soir de novembre, alors que nous étions en train de dîner. 

« Dans 11 mois tout pile, me dit-il, c’est le marathon de New York. Chiche on le fait ? » Nous sommes alors en 2014 et je suis incapable de courir plus de vingt minutes sans avoir la sensation que mon cœur va exploser. Et pourtant, sans hésiter, je réponds oui.

Il y en aura eu des sorties running père-fille ! Des moments de découragement avec la sensation de ne pas progresser… Des moments de fierté aussi en courant mon premier 10km puis mon premier semi-marathon ! Avant de planer complètement le 01 novembre 2015 en franchissant la fameuse ligne d’arrivée du marathon de New York, après 42km195, main dans la main avec mon papa. 4h25 de course dont au moins deux heures « au mental » comme on dit, boostée par un bonheur immense d’être là.

Je prends alors conscience d’une chose et ne cesse de me la répéter ensuite : n’importe qui, s’il en a l’envie et y croit, pe

ut relever n’importe quel défi.

Un nouveau défi !

C’est ainsi que quelques courses en tout genre et années plus tard, je me suis inscrite, seule, un matin à 4h45, au semi marathon du lac Baïkal. 

Le challenge cette fois-ci ?

Rejoindre la Sibérie pour traverser en courant par -20 degrés la plus grande réserve d’eau douce du monde, le lac Baïkal.  

C’est un rêve pour moi de me rendre à cet endroit de la planète et je ressens cette envie profonde de relever, seule, ce nouveau défi.

Là encore, j’en aurais passé des heures à me questionner sur mon équipement : « c’est assez chaud ça pour courir par -20 ?« 

Des heures à tenter d’imaginer quelles sensations j’allais ressentir… J’ai essuyé aussi des dizaines et dizaines de remarques et de regards de mes proches, à la fois sceptiques et amusés d’apprendre dans quoi je m’embarquais.

21 km de pure folie ! 

Et puis le jour J est arrivé. Le 07 mars 2018 : me voilà comme prévu, équipée, crampons aux pieds sur la ligne de départ, entourée de coureurs du monde entier, seule et sereine.

Le temps est superbe : le ciel est d’un bleu d’une pureté incroyable et le lac couvert de neige s’étend devant nous à perte de vue.

Enfin, le temps est superbe seulement en apparence… Il fait plus froid que prévu, -25 degrés, et le vent compte visiblement se lever dans les heures à venir. Qu’importe, j’ai traversé la moitié de la planète pour ce moment. Le top est départ est donné, c’est parti pour 21 KM de pure folie. 

Se dire que l’on est là, seule, à traverser cette étendue d’eau prise par la glace. Regarder l’horizon et être touchée par ce spectacle qu’offre le monde… Franchir ces zones gelées, regarder sous ses pieds, sentir les centaines de mètres de profondeur d’eau et avoir le cœur qui se soulève…  Courir au seul son de mes pas qui s’enfoncent dans 5 à 20 cm de neige fraîche… C’était très dur physiquement. Cela a été bien plus long que d’habitude sur une même distance – presque 3h00 – mais je l’ai pris comme un cadeau, une façon de profiter encore plus longtemps de ce paysage sublime, et du moment présent.

On ne va pas se mentir, j’ai souffert et j’ai béni les ravitaillements de thé chaud. J’ai laissé aussi au soleil et au vent un bout de ma joue qui a gelé, et un de mes adducteurs à force d’appuis instables. Mais je suis allée au bout et j’ai quitté Irkoutsk la médaille autour du cou avec une belle 4ème place féminine. 

Je suis surtout répartie riche de nouveaux enseignements : j’en suis certaine, n’importe qui peut réaliser ses rêves même les plus improbables. Certes, franchir l’arrivée m’a procurée bonheur et fierté, mais j’ai compris que c’est véritablement en chemin que j’ai le plus vibré, seule avec moi-même, loin de mon quotidien, loin de mon esprit, mais en phase avec mon âme.

C’est évident, chacun est capable de grandes choses lorsqu’il s’écoute et s’aligne avec son âme.

Cette histoire vous a inspiré ?

Vous aussi envoyez-nous le récit d’une étape de votre légende personnelle !

Steve / Abd Al Karim

Steve / Abd Al Karim

Formateur en développement personnel et le créateur du programme Boosteur d'Intelligences. Retrouvez mes chroniques radio sur ma chaîne Youtube : https://www.youtube.com/user/MrTRANSFORMATIONS

Plus d'articles

About The Author

Steve / Abd Al Karim

Formateur en développement personnel et le créateur du programme Boosteur d'Intelligences. Retrouvez mes chroniques radio sur ma chaîne Youtube : https://www.youtube.com/user/MrTRANSFORMATIONS

1 Comment

  • DRICI

    Reply Reply avril 29, 2018

    jE TE Félicite et je trouve que tu est un belle exemple de réussite!

Leave A Response

* Denotes Required Field