Les croyances spirituelles : ressources ou limitations ?

Transformations / Steve Abd Al Karim

Les croyances spirituelles : ressources ou limitations ?

Les croyances spirituelles impactent notre santé physique et mentale

La spiritualité est inhérente au fonctionnement humain, et une composante essentielle de notre expérience subjective. Pour la PNL la spiritualité est une activité mentale (de l’esprit) hautement hiérarchisée, une vision de ce qui nous relie à quelque chose de plus grand que nous, qui nous connecte au monde auquel nous désirons appartenir : une communauté religieuse, professionnelle, intellectuelle, philosophique, familiale, sociale,  le monde de la nature…etc. Cette activité de l’esprit est susceptible générer de hauts niveaux d’énergie, dont l’impact peut être important en matière de santé mentale et physique, comme le montre l’étude « Relationships Between Negative Spiritual Beliefs and Health Outcomes for Individuals With Heterogeneous Medical Conditions » publiée en 2015 dans le « Journal of Spirituality in Mental Health (Jones et al., 2015).

Près de 200 personnes avec des conditions de santé variables, ont été intégrées dans l’étude. Certains soufraient par exemple de cancer, de lésions cérébrales, alors que d’autres étaient en bonne santé. Ces 200 personnes ont été divisées en deux groupes, en fonction de la signification donnée à l’activité spirituelle : soit une spiritualité « positive » dans laquelle les individus se sentent acceptés et aimés par une puissance supérieure, soit une spiritualité « négative » dans laquelle les individus se sentent abandonnés ou punis par une puissance supérieure.

Les résultats montrent que ceux qui avaient une spiritualité négative déclaraient plus de douleur et une plus mauvaise santé mentale. Et même de petits niveaux de spiritualité négative étaient liés à des niveaux plus bas de santé.

Selon le Professeur Johnstone, « Une recherche antérieure a montré que 10 % des individus ont des croyances spirituelles négatives; par exemple, croire que Dieu ne va pas les aimer s’ils ne font pas quelque chose de bien. Un aspect négatif de la religion chez les croyants est  que Dieu ne les soutient pas.  Mais les individus qui croient fermement que Dieu leur pardonne et les aime malgré leurs défauts, ils montraient une meilleure santé mentale de façon significative. »

Et le professeur Johnstone, un des auteurs de l’étude, de conclure : «En général, plus vous êtes religieux ou spirituel, plus vous êtes en bonne santé. Mais pour certaines personnes, même avec le plus faible degré de spiritualité négative – croire par exemple qu’ils sont malade car Dieu les punit d’avoir fait quelque chose de mal, leur niveau de santé est le pire « .

Sources : Relationships Between Negative Spiritual Beliefs and Health Outcomes for Individuals With Heterogeneous Medical Conditions

Mots clés : pnl, stevabdalkarim, spiritualité, dévellopementpersonnel, pcm, coaching, trans-formations, Transformations, lecture rapide, mémorisations, révisions, prisesdenotes

1 Comment

Leave A Response

* Denotes Required Field